Témoignages stage « Trouver son public »

Ludivine Gilardeau« C’est un stage qui permet de se situer dans l’avancement de son projet et de se poser les bonnes questions assez tôt. Cette préparation me donne un axe directeur et de la matière à travailler avant de me lancer. Je me sens plus forte pour aborder les futurs démarchages, mon projet est plus structuré et cohérent. J’ai particulièrement apprécié la recherche d’une cible spécifique et le travail des différents discours à avoir selon le temps et la personne que l’on a devant soi. Merci, d’avoir cassé la première couche, même osons le dire, la croûte des blocages qui nous empêche de nous projeter plus loin, plus haut. Ce stage met un bon coup de pied au derrière pour nous envoyer vers de nouvelles perspectives. »
Ludivine Gilardeau (Limoges et Nantes), mars 2019 kinesiologie-tfh.fr

Stage Trouver son public avec le TFH« Ces 3 jours pour se mettre à la recherche de son public, le reconnaître timidement, admettre les évidences, pointer du doigt ces certitudes et ces peurs qui avec le temps ont formé une sorte de voile, un calque posé sur mes yeux… Mon public est là, je sais pour qui ! Je sais pourquoi ! Il est pour moi, je suis pour lui…
En 3 jours : 1 bonne introspection, 3 équilibrations, une mallette à outils et de l’entraînement ! Beaucoup de choses qui remontent : mes appuis, puis d’autres qui s’évaporent puisque inutiles… Cela me laisse de la ressource disponible pour y aller sans m’épuiser et surtout en étant approvisionnée de ce carburant que je n’arrive pas à nommer. Je ne suis pas sûre que ce soit facile, mais j’ai le bon outil, la bonne prof, les bons collègues et la bonne vie ! A votre santé par le toucher !
MERCI juliette, Delphine & Jérôme »
Samya Merzoug (Nantes), kinesiologue-tfh-nantes.com

Aude Gaspar« Je me suis inscrite à ce stage car je me sentais perdue dans ma pratique : trop d’outils non intégrés, protocoles de séances pas clairs, soucis avec le test. Un an après avoir obtenu le certificat de kinésiologue, je ne suis toujours pas installée et faire des séances est un gros stress. Ce stage invite d’une part à simplifier les séances en se concentrant sur une technique, ce qui permet d’être beaucoup plus présent pour le client. Je dois d’autre part mener une grande réflexion quant à quel type de kinésiologue je veux être, et quelle clientèle je veux viser (cible).
J’ai apprécié ta bienveillance, ton enthousiasme, ta passion pour le Touch, ta manière simple et claire d’expliquer les choses et le fait que tu te sois complètement adaptée à nos besoins, le premier étant de prendre confiance dans les séances. J’ai adoré ces 3 jours qui m’ont bien brassée, mais obligée à me poser de vraies questions sur ce que je veux, comment pratiquer, avec qui je veux travailler. A l’avenir, je pense que je vais me tourner vers le Touch : n’avoir qu’une technique et être à l’aise avec me convient bien. Faire des séances en impliquant davantage le client me plaît (auto-responsabilité). Ainsi je me sens plus disponible et vraiment dans une position d’accompagnement. Je me sens beaucoup plus à l’aise pour faire des séances. Merci Juliette ! »
2 mois plus tard : « Cette nouvelle manière de faire les séances a vraiment tout changé pour moi: je me sens à l aise et vraiment dans mon élément : ça fait tellement de bien! »
Aude Gaspar (Brunoy, 91) 

« Je voulais des outils concrets pour mettre en place ma pratique et avoir un feedback sur le quotidien d’une kinésiologue : communication, gestion du temps, activités autres (cours) etc… Je voulais me pousser dans mes retranchements et « me bouger ». J’ai apprécié la « super patate » de Juliette, les challenges proposés et la progression vers ceux-ci. C’était l’endroit rêvé pour les amorcer et les mettre en oeuvre une première fois. A l’issue de ce stage, je suis plus sereine quant à ma capacité à parler de la kinésiologie, restent à faire des choix de pratique ! Merci, merci, merci !!! »
Mélisande (Landes), avril 2017